Cendres, post-apo français

Publié le par Amatsu

Le jeu.photoblog4.jpg

Qu'est-il arrivé à notre planète ? Il est fort probable qu'il s'agisse de comètes qui l'ait complètement ravagée bien que des rumeurs vieilles de 80 ans fassent l'éloge d'un gigantesque dragon de fer et de flammes. Evidemment, d'autres hypothèses saugrenues prétendent que la main vengeresse de Dieu s'est abattue sur l'ancien monde cupide, mesquin, matérialiste et surtout sale.

Une chose est sure : la fin du monde a bien eu lieu. Pour être un peu plus précis, la fin d'une civilisation à l'échelle planétaire a eu lieu. Mais comment est-ce arrivé ? Pourquoi en dépit de leur toute puissance, ceux d'Avant n'ont-ils pas pu contrecarrer ce choc monumental ? Hélas, celà reste un mystère...

Plus de 80 ans après cette apocalypse ainsi que le Grand Hiver qui s'ensuivit, les survivants se relèvent lentement et péniblement du chaos. Avec eux, de nouvelles civilisations s'instaurent : l'agriculture, le commerce et la technologie renaissent peu à peu tandis que des fédérations et des empires se mettent en place, puisant leurs principes dans les modèles du passé.
Un contraste effrayant entre les terres sauvages aux mains de seigneurs impitoyables et des secteurs bien organisées où des artefacts du passé ont été conservées, se dessine.

Et vous, vous êtes au milieu de ce foutoir.

La terre n'est plus qu'un bidonville gigantesque où les pluies ne sont pas humides mais sèches comme la cendre...


L'avis.

Cendres est un jeu de rôle sur table - ou « papier », cela revient au même. L’univers décrit est post-apocalyptique ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Post-apocalyptique ). La majeure partie des livres de règles se base sur la France et l’Europe ; pour une fois, on a donc entre les mains un jeu de rôle français en France (avec Bitume).

 

Evidemment, cela se passe dans un futur possible. Et d’ailleurs, le système de jeu est très proche de la réalité. A savoir que si l’on vous tire dessus, il y a peu de chance qu’on vous touche étant donné l’âge de l’arme. Mais si vous êtes touché, vous mourrez à tous les coups ! Qui plus est, il y a une petite panoplie d’avantages et désavantages qu’il est possible d’obtenir à la création des personnages, qui représentent bien l’ambiance du jeu (tête de truand, malformation, objets d’avant, fort accent, bonne bouille, allergie, etc… ).

 
En tant que maître de jeu et adepte du post-apo, j’aime beaucoup Cendres. D’autant plus que l’univers décrit laisse beaucoup de libertés quant aux adaptations personnelles. Beaucoup de choses restent floues et cela laisse le choix d’inventer. De ce fait, on peut très bien faire une partie dans l’ambiance de la BD « Jeremiah » avec son côté très campagnard et retour aux pratiques rurales ; comme on peut basculer dans le no man’s land désertique et violent d’un « Mad Max ». La France propose un large éventail d’environnements plus ou moins évolués (massif central désormais désertique ; une Bretagne de droite en puissance ; l’essor de gangs en moto et l’influence de « seigneurs de caisses » ; hivers destructeurs et étés ravageurs ; … ).
 
 
 

http://www.cendres-jdr.com/ : le site officiel.

 

http://www.laquete.com/ : une petite gazette fictive qui trouverait sa place dans le jeu de rôle Cendres.

Publié dans Jeux de simulation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article